6/30/2008

Équivalent Javascript pour les fonctions PHP ksort et krsort [MAJ]

Il y a quelques minutes, j'ai eu besoin de trier un tableau associatif javascript par ses index, du plus petit au plus grand. Mais javascript (via la méthode sort() de l'objet Array) ne permet que le trie des éléments d'un tableau, et non de ses index. Après une petite recherche, je me suis basé sur le code de Aaron Gustafson afin de créer la fonction ksort() et son opposé krsort().

[MAJ] : Le code de Aaron Gustafson ne prends pas en charge les tableaux de tableau ou d'objet, ni les tableaux de tableau de tableau. Ce qui est très nul dommage. J'ai donc modifié et optimisé tout ça :

/*
    array ksort  ( array $array)
    Trie le tableau array  suivant les clés, en maintenant la correspondance entre les clés et les valeurs.
    Cette fonction est pratique pour les tableaux associatifs.
*/
function ksort(w)
{
  var sArr = [];
  var tArr = [];
  var n = 0;
  for (i in w)
  {
    tArr[n++] = i;
  }
  //tri du plus petit au plus grand
  tArr = tArr.sort();
  n = tArr.length;
  for (var i=0; i<n; i++) {
    sArr[tArr[i]] = w[tArr[i]];
  }
  return sArr;
}
/*
    array krsort  ( array $array)
    krsort() trie le tableau array  en ordre inverse et suivant les clés, en maintenant la correspondance entre les clés et les valeurs.
    Cette fonction est pratique pour les tableaux associatifs.
*/
function krsort(w)
{
  var sArr = [];
  var tArr = [];
  var n = 0;
  for (i in w)
  {
    tArr[n++] = i;
  }
  //tri du plus grand au plus petit
  tArr = tArr.sort(function(a,b){return (b - a);});
  n = tArr.length;
  for (var i=0; i<n; i++)
  {
    sArr[tArr[i]] = w[tArr[i]];
  }
  return sArr;
}

J'en profite pour vous annoncer la naissance prochaine d'un projet sous Adobe Air. A ce propos je cherche des Alpha-testeurs (oui, à ce stade on peut parler d'Alpha plutôt que de bêta) donc n'hésitez pas à vous faire connaître en commentaire.

6/26/2008

La rétro-ingénierie (reverse-engineering) appliquée à un mini-projet

Avant de commencer cet article, je souhaite préciser plusieurs choses :

  1. Je suis autodidacte, je n'ai aucune formation scolaire sur le sujet, il est donc possible que je n'emploie pas les bons termes, ne sortez pas le fouet pour autant.
  2. Je montrerai dans ce poste qu'un bref aperçu de mes méthodes de R-E (Reverse-engineering), mon but n'est pas de former, mais simplement d'expliquer la démarche.
  3. J'utilise la rétro-ingénierie à des fins de formation personnel et en aucun cas pour de la contrefaçon ou autre forme de piraterie.


Base d'une réflexion de rétro-ingénierie

Pour commencer, nous allons résumer rapidement le projet : Nous devons créer un équivalent à TwitterCounter mais pour Plurk (que nous appellerons PlurkCounter).

La page d'un utilisateur sur TC (TwitterCounter) est de la forme :

TwitterCounter- How popular are you- (open beta)_1214486815920

Maintenant l'idée consiste à chercher l'ensemble des informations dont on va avoir besoin pour réaliser un service similaire. On a donc besoin :

  • De connaitre le nombre de followers actuellement.
    • Pour l'afficher dans le badge/logo.
    • Pour l'afficher dans le graphique dans la colonne de droite.
  • On a besoin de connaitre le nombre de followers au jour X (dans le passé).
    • Pour afficher l'évolution du nombre de followers dans le graphique.
      • On aura donc besoin de stocker un tableau permettant une relation entre les jours et le nombre de followers pour ces jours-là.

Et c'est déjà fini ! Il ne reste plus qu'à retranscrire cela par un algorithme puis par du code, en allant du plus simple au plus complexe. L'objectif et de voir ce que vous pouvez recréer, puis, une fois vos acquis évalués, essayez de voir comment faire pour chercher les informations qui vous manquent.

 

Quelques pistes d'algorithme :

  1. Cherchez comment retrouver le nombre de followers actuels d'un utilisateur (Plurk ou Twitter ou même autre).
  2. Créez un système de cache qui permettra de ne pas aller rechercher l'information si elle n'est pas périmée :
    1. Si (un fichier cache existe pour cet utilisateur et qu'il date de plus de 24h) OU Si(le fichier cache de cette utilisateur n'existe pas)
      1. Chercher le nombre de followers de cet utilisateur et créer le fichier cache.
    2. Sinon
      1. Ouvrir le fichier cache et récupérer/afficher le nombre de followers.
  3. Ensuite pour la journalisation, et permettre le suivi du nombre de followers en fonction du temps, ajoutez un test à votre algorithme :
    1. Si (le fichier cache pour cet utilisateur existe) ET (le fichier cache date de plus de 24h)
      1. On enregistre dans une base de données/fichier le nombre de followers pour la date du fichier cache.
  4. Il ne vous reste plus qu'à afficher les données sous la forme que vous souhaitez.

 

Autre exemple : Reproduire le graphique de TC

Intéressons nous maintenant à l'affichage des données sous la forme de graphique, comme le montre TC :

TwitterCounter- How popular are you- (open beta)_1214487161004

Émettons que vous réussissiez à créer d'une façon ou d'une autre une base de données (ou un tableau) qui contient le nombre de followers en fonction de la date.

La question qu'il reste à vous poser est comment reproduire ce type de graphique ?

  1. Vous avez forcément le nombre de followers d'aujourd'hui pour cet utilisateur, donc la colonne de droite sera toujours remplie.
  2. Ensuite recherchez si hier, pour cet utilisateur, vous aviez le nombre de ses followers :
    1. si oui : vous affichez l'information.
    2. si non : vous informer l'utilisateur que vous n'avez pas de données pour ce jour-là.
  3. Vous pouvez effectuer une boucle jusqu'à J-X (pour TC la boucle va jusqu'à 7 jours en arrière, pour PlurkCounter la boucle va jusqu'à 8 jours en arrière) de la même façon.

 

Voila j'espère que cette petite initiation vous à plu, n'hésitez pas à tester PlurkCounter si vous êtes un utilisateur de Plurk.

6/20/2008

Nouveauté PlurkCounter : suivi du nombre de followers à la FeedBurner

Voila, PlurkCounter ne pouvait devenir l'équivalent de TwitterCounter sans avoir le suivi du nombre de followers jours par jours et c'est maintenant chose faite !

Le service vient d'être accessible pour tout le monde depuis quelques heures. Les fichiers caches les plus anciens étant ré-actualisé les personnes qui ne pouvait suivre leurs followers hier devrait ne plus rencontrer aucun problème.

 image

NDLR : J'hésite à faire un petit article sur la rétro-ingénierie (Reverse Enginering) car inconsciemment j'utilise cette méthode. Je n'ai pourtant pas lu un seul article sur le sujet mais je pense que c'est le mot qui qualifie le mieux, au final, sur ce que je fais. A voir donc...

6/16/2008

Exécuter une tâche après l'affichage d'une page php

Il arrive parfois qu'un développeur PHP ait besoin d'effectuer plusieurs opérations qui ne nécessitent pas de modifier la page à envoyer au navigateur. Il est donc intéressant de pouvoir continuer à exécuter un script même si les en-têtes ainsi que le contenu de la page ont déjà été envoyé au navigateur. On parle alors de fonction d'extinction. Pour enregistrer une fonction d'extinction on utilise la fonction register_shutdown_function qui est de la forme :

void register_shutdown_function ( callback $function [, mixed $parameter [, mixed $... ]] )

Voici un exemple d'utilisation :

<?php
function apres_envoi($var1,$var2)
{
    //code à executer après l'envoi de la page
}


set_time_limit(0);
register_shutdown_function('apres_envoi','maVariable1',$variable2);

//code pour l'affichage de la page
?>

Et voila !

6/13/2008

Après TwitterCounter voici PlurkCounter, afficher le nombre de vos followers Plurk sur votre blog

Il y a quelques heures, j'ai vu sur le blog de GuiM, un nouveau service pour twitter appelé TwitterCounter. Quelques lignes de code plus tard, voici donc PlurkCounter, un service permettant d'afficher le nombre de ses followers Plurk sur son blog. Tujours sur le même principe, il suffit d'entrer son identifiant Plurk (par exemple GeekFG) et le service vous propose les widgets à intégrer à votre blog.

  image

Pour le moment un seul format de widget est disponible, mais n'hésitez pas à proposer vos idées dans les commentaires, de plus je prévois une version anglaise du service.

 

PS : Je souhaite remercier Philippe d'Accessoweb ainsi que tous ceux qui ont relayés et qui relaient les petits projets que je développe, cela me fait un grand et réel plaisir d'avoir des retours ! Si vous parler de mes projets sur votre blog ou votre site n'hésitez pas à poster un petit commentaire pour donner votre avis sur le service ou simplement un lien vers votre article afin que je puisse recueillir vos opinions. Encore merci.

6/12/2008

Afficher son Karma Plurk dans son blog via un widget/gadget

Comme prévu, je vous informe du lancement d'un petit service qui permet tout simplement d'afficher son Karma Plurk sur son blog/site.

Dans un premier temps, entrez votre identifiant Plurk. Votre identifiant Plurk est ce qui est contenu dans l'adresse http://www.plurk.com/user/XXXXX, puis cliquez sur le bouton de validation, ensuite vous aurez une page de la forme :

Capture d'écran du service permettant d'afficher son karma plurk sur son site

Pour le moment seul deux widgets/gadgets sont disponibles, mais je compte bien en ajouter dès que possible. Le service est donc disponible ici.

6/11/2008

Lancement du site projets.geekfg.net, J+1

Petit message pour vous informer dans l'annonce prochaine (sans doute une question d'heure) d'un nouveau service sur GeekFG's web services & applications ! En effet après l'assistant de création de Bookmarklet pour ajouter une signature HTML à vos emails Gmail, le prochain service s'adresse aux utilisateurs de Plurk.

L'api n'est pas encore sortit mais cela ne m'a pas empêcher de créer une petite (mais vraiment petite) application web pour webmaster et bloggeur possédant un compte Plurk. Affaire à suivre donc...

6/09/2008

Bookmarklet creator : Ajouter une signature html à vos emails Gmail [suite]

Dans le précédent article Comment ajouter une signature html à vos mails Gmail, je vous expliquait comment créer un bookmarklet afin d'afficher une signature html dans vos emails Gmail. Le problème est que la procédure peut-être un peu difficile pour un public non avertit.

C'est pour cela que j'ai la joie de vous annoncer le lancement d'un outils de création en ligne de bookmarklet (dans notre cas de signature html pour Gmail).

Pour accéder à l'outils c'est par ici : Comment ajouter une signature HTML sous Gmail.

6/06/2008

Amusons-nous avec Plurk [1/2] : Poster un message sur Plurk avec PHP/Curl

Nous allons voir de cet article comment envoyer un message sur Plurk grâce à Curl et PHP. Pour le moment Plurk ne propose pas d'API, ni de documentation, mais votre serviteur à regardé attentivement pendant plusieurs minutes le fonctionnement de la bête afin de pouvoir vous proposer ces quelques morceaux de code.

Etape 1 : Vous inscrire à Plurk (si ce n'est pas déjà fait)

Courrez vous inscrire à Plurk, vous pouvez utiliser ce lien, qui vous permettra une fois inscrit, de m'avoir directement en friends (la chance que vous avez).

Etape 2 : Récupérer votre identifiant Plurk

plurk_logoContrairement à ce que l'on pourrait penser votre identifiant n'est pas votre nom d'utilisateur. Il peut être sous deux formes :

  • AFVeMES9QZpm (exemple d'identifiant privé, contenu dans un cookie après la connexion à Plurk)
  • 33527 (mon identifiant public disponible dans le code de ma page Plurk)

Si vous souhaitez envoyer un message sur Plurk il vous faut les données de votre cookie Plurk. Pour le récupéré j'ai donc créé un petit bookmarklet (encore un bookmarklet ?).

  1. Déplacez ce lien : Plurk (drag & drop) dans votre barre de favoris.
  2. Connectez-vous à Plurk, puis cliquez sur le favoris pour afficher votre cookie Plurk (copiez le) et votre identifiant privé.
  3. Vos possédez maintenant les données qui vous permettrons d'ajouter un message.

Petite anecdote : à la création de cet article, seul l'identifiant privé était nécessaire pour l'ajout d'un message sous Plurk, mais à l'heure actuelle, les variables first_plurk et modified sont obligatoire pour l'ajout d'un post. Je prévient donc qu'il n'y à aucune garantie pour que mon code fonctionne dans les jours à venir ;).

Etape 3 : Poster un message sur Plurk via Php/Curl, le code

function post_to_plurk($content= 'http://geekfg.blogspot.com',$qualifier = ':',$lang = 'fr')
{
// Entrez ici votre cookie Plurk trouvé grâce au bookmarklet
$COOKIE_CURL = '000000000000000000000000000000=?user_id=000000000000&first_plurk=00000000000000000000&modified=00000000=';

//Vous n'êtes pas obliger de toucher au code ci-dessous
$header = array('Cookie: plurkcookie='.$COOKIE_CURL);
$ch = @curl_init();
@curl_setopt($ch, CURLOPT_URL, 'http://www.plurk.com/TimeLine/addPlurk');
@curl_setopt($ch, CURLOPT_HEADER, 0);
@curl_setopt($ch, CURLOPT_HTTPHEADER, $header);
@curl_setopt($ch, CURLOPT_RETURNTRANSFER, 1);
@curl_setopt($ch, CURLOPT_POST, 1);
@curl_setopt($ch, CURLOPT_POSTFIELDS, 'posted='.rawurlencode(date('Y-n-j').'T'.(date('G')-2).':'.date('i:s')).'&qualifier='.rawurlencode($qualifier).'&content='.rawurlencode(utf8_encode($content)).'&lang='.$lang.'&no_comments=0');
@curl_setopt($ch, CURLOPT_CONNECTTIMEOUT, 30);
$data = @curl_exec($ch);
$res = @curl_getinfo($ch);
if($res['http_code'] == 500)
{
return 'Erreur lors de l\'envoi au serveur : les paramètres saisis sont sans doute mauvais';
}
else if($res['http_code'] == 200)
{
return 'Message posté ! Voici ce que retourne le serveur : '.$data;
}
else if($res['http_code'] == 400)
{
return 'Erreur du serveur : '.$data;
}
@curl_close($ch);
}

Modifiez simplement le contenu de la variable $COOKIE_CURL par les données que vous a donné le bookmarklet tout à l'heure, ces données sont normalement de la forme :

000000000000000000000000000000=?user_id=000000000000&first_plurk=00000000000000000000&modified=00000000=

Une fois modifié, vous pouvez utiliser la fonction comme ceci :

echo post_to_plurk('Hello World'); //Plurk affichera : [PSEUDO] Hello World

Ou encore comme ceci :

echo post_to_plurk('être riche','wishes','fr'); //Plurk affichera : [PSEUDO] souhaite être riche

Autre version du code

Cette autre version (que je viens de trouver ici), se connecte à plurk, récupère les données du cookie et envoi un message sur Plurk.

function post_to_plurk2($content= 'http://geekfg.blogspot.com',$qualifier = ':',$lang = 'fr')
{
//Entrez ici vos identifiants de connexion Plurk
$nomutilisateur = 'LOGIN';
$motdepasse = 'MOTDEPASSE';

//Vous n'êtes pas obliger de toucher au code ci-dessous
$curl = curl_init();
curl_setopt($curl, CURLOPT_RETURNTRANSFER, 1);
curl_setopt($curl, CURLOPT_COOKIEJAR, 'plurkcookie.txt');
curl_setopt($curl, CURLOPT_COOKIEFILE, 'plurkcookie.txt');
curl_setopt($curl, CURLOPT_URL, 'http://www.plurk.com/Users/login');
curl_setopt($curl, CURLOPT_POSTFIELDS, 'nick_name='.$nomutilisateur.'&password='.$motdepasse);
curl_exec($curl);
curl_setopt($curl, CURLOPT_URL, 'http://www.plurk.com/TimeLine/addPlurk');
curl_setopt($curl, CURLOPT_POSTFIELDS, 'qualifier='.rawurlencode($qualifier).'&content=' .rawurlencode(utf8_encode($content)). '&lang='.$lang.'&no_comments=0');
return curl_exec($curl);
curl_close($curl);
}

Voila, c'est finit pour aujourd'hui, mais la suite arrive demain ! N'hésitez pas à vous inscrire au flux rss pour suivre plus facilement le blog.

6/05/2008

Comment ajouter une signature html à vos mails Gmail

Logo Gmail Ce tutorial est pour les utilisateurs intensifs de Gmail. Comme vous l'avez sans doute remarqué, il vous est possible, depuis Gmail, de spécifier une signature à inclure à tout vos emails (Options > Général > Signature) malheureusement Gmail refuse l'ajout de code html depuis cette méthode (même en créant soit même la requête de type POST que Gmail effectue lors de la sauvegarde de vos préférences). Voici donc comment créer un bookmarklet qui ajoutera directement dans votre message votre signature.

Avant de commencer sachez que des extensions Firefox (Better Gmail 2) et script Grease Monkey permettent déjà cela. Mais si vous êtes un utilisateur nomade utilisant plusieurs navigateurs sur différentes machines la solution du bookmarklet est beaucoup plus rapide à mettre en place et simple d'utilisation.

Nous utiliserons JQuery afin de pouvoir travailler très simplement avec Gmail. Le lanceur de notre bookmarklet est basé sur l'article de WebInventif. Une fois Jquery chargé, il ne reste plus qu'à placer notre code dans la fonction "code()" (voir le code final de l'article WebInventif).

Google utilise des iframes avec des id et des class changeantes à chaque rechargement de page pour éviter toute tentative de piratage automatisé (envoi d'email automatique par exemple). Nous ne pouvons pas directement accéder à un élément par son id ou sa class mais nous pouvons y accéder en fonction de ses éléments parents qui eux ne changeront pas ! De plus, après avoir parcouru le code html de la page d'édition d'email, on observe que le conteneur du texte de l'email est un élément body avec la class editable. Notre page Gmail contient 4 iframes la dernière appelée par un id canvas_frame (qui lui ne change pas) et qui contient l'iframe qui nous intéresse.

Pour accéder au contenu d'une iframe avec Jquery, nous devons utiliser le code suivant :

$('iframe').contents()

Ensuite pour recherche un élement à l'intérieur de cette iframe (par exemple une autre iframe) on ajoute la propriété "find" :

$('iframe').contents().find('iframe')

Ainsi pour accéder directement au contenu de notre email, il suffit de faire :

$('iframe#canvas_frame').contents().find('iframe').contents().find('body.editable')

Ou d'une manière plus générale

$('iframe').contents().find('iframe').contents().find('body')

Il ne nous reste plus qu'à ajouter notre signature après le dernier élément de body.

$('iframe').contents().find('iframe').contents().find('body').append('<a href="http://feeds.feedburner.com/%7Er/geekfg/%7E6/2"><img src="http://feeds.feedburner.com/geekfg.2.gif" alt="GeekFG Blog Rss Feed" style="border: 0pt none ;"></a>);



Le code final de notre bookmarklet est alors :


void ((function(){
if (!document.getElementById("Ijquery")) {
var noeud_js = document.createElement("script");
noeud_js.setAttribute("type", "text/javascript");
noeud_js.setAttribute("id", "Ijquery");
noeud_js.setAttribute("src", "http://code.jquery.com/jquery-latest.pack.js");
document.getElementsByTagName("head")[0].appendChild(noeud_js);
}
function jquery_loaded(){
var tmp = "false";
try {tmp = $("body").text();}catch (erreur) {tmp = "false";}
return tmp;}
function verif_loaded(){
var temp = jquery_loaded();
if (temp != "false") {
clearInterval(interval);
code();
}
}
var interval = window.setInterval(verif_loaded, 100);
function code()
{
$("iframe").contents().find("iframe").contents().find("body.editable").append('<a href="http://feeds.feedburner.com/%7Er/geekfg/%7E6/2"><img src="http://feeds.feedburner.com/geekfg.2.gif" alt="GeekFG Blog Rss Feed" style="border: 0pt none ;"></a>');
}
}
)())


Une fois que vous avez modifier votre signature dans le code ci-dessus, effectuez les étapes suivantes :

  1. Allez ici, copier/coller y votre code, cliquez sur Encode
  2. Copier le code généré
  3. Créez un marque-page dans votre navigateur, allez dessus, supprimez l'ancienne adresse
  4. Ajoutez javascript:, puis coller le code javascript qui vient d'être encodé
  5. Enregistrez votre marque-page
  6. Rendez-vous sur Gmail, créez un nouvelle email
  7. Cliquez sur votre marque-page
  8. Après quelques secondes votre signature doit s'ajouter

Voici le bookmarklet de l'exemple glissez-déposez-le (drag & drop) dans votre barre de lien puis allez sur Gmail pour tester.

6/04/2008

Comment modifier l'extension Firefox Delicious Bookmark pour ne pas partager ses favoris

firefox Ce billet s'adresse aux personnes naviguant sous Firefox, utilisant l'extension Delicious Bookmarks (dans l'exemple, la version 2.0.48) et ne souhaitant pas partager leurs favoris.

Même si à l'origine del.icio.us est orienté vers le partage de favoris, le service peut tout à fait être utilisé comme centre de sauvegarde de favoris/marque-pages entre plusieurs navigateurs internet et il se peut que vous ne souhaitiez pas partager vos favoris pour diverses raisons (sécurité, confidentialité...).

Pour ce genre d'utilisation, il fallait à chaque fois, lors de l'ajout d'un marque-page cliquer sur do not share. Maintenant nous allons modifier le script pour ne plus à avoir à cliquer sur do not share.

  1. Rendez vous dans le répertoire de votre profil Firefox qui contient les extensions. L'adresse sous Windows XP (voir pour les autres systèmes) est sous la forme : G:\Documents and Settings\[VOTRE_COMPTE_UTILISATEUR]\Application Data\Mozilla\Firefox\Profiles\[VOTRE_PROFIL].default\extensions\
  2. Ensuite rendez vous dans le dossier {2fa4ed95-0317-4c6a-a74c-5f3e3912c1f9} ou effectuez une recherche sur le fichier ssrDelicious.js.
  3. Commentez les lignes suivantes (la ligne 1002 et 1004) pour que tout les prochains marque-pages soient ajoutés en mode non partagé

    //if (shared == "false") {
    queryString += "&shared=no";
    // }

  4. Enregistrez le fichier puis relancez Firefox.
  5. Maintenant lorsque vous ajoutez un marque-page, que vous cliquiez sur do not share ou non, votre marque-page ne sera pas partagé.
6/03/2008

Il manque une fonctionnalité à l'API de Twitter

twitterL'API de Twitter s'est beaucoup épaissi depuis son commencement pour notre plus grand bonheur ! Mais il manque toujours une fonctionnalité. En effet nous devons passer par le site pour pouvoir voir si nous avons de nouvelles demandes de following (dans le cas de compte Twitter privé) pourquoi l'API ne propose pas une liste des requêtes de following ? Ainsi on pourrait permettre aux utilisateurs d'accepter (ou non) directement depuis leurs applications favorites (twhirl, spaz ...) les followers prétendants.

J'ai envoyé cette demande à l'équipe de Twitter.

6/01/2008

Comment transférer un domaine de OVH vers 1&1

logoVenez d'acquérir un nom de domaine tendance depuis Domainfinder ou simplement grâce à l'offre spéciale de OVH sur les noms de domaine en .eu et vous souhaitez pouvoir gérer vos domaines depuis l'interface de 1&1 ? Ce billet est pour vous.

  1. Connectez vous le compte 1&1 qui vous accueillera votre futur domaine.
  2. Cliquez sur Configuration des domaines.
  3. Menu Transferts -> Effectuer un transfert.
  4. Entrez votre domaine, par exemple "eeeeeeeeeeeeeeeee.eu" puis cliquez sur Suivant
  5. Deux possibilités :
    1. soit vous souhaitez utiliser les DNS 1&1 et laisser l'enregistrement du domaine chez OVH (gratuit, notre cas).
    2. soit vous souhaitez transférer le nom de domaine sur 1&1 (payant).
  6. Cliquez sur Utiliser les serveurs DNS 1&1 et conserver votre prestataire actuel puis Suivant.
  7. Deux possibilités :
    1. Utiliser le serveur email OVH, vos adresses emails utilisant votre nom de domaine passeront par OVH (notre cas).
    2. Utiliser les serveurs email 1&1, vos adresses emails utilisant votre nom de domaine passeront par 1&1.
  8. Cliquez sur Utiliser le(s) serveur(s) email détecté(s) puis Suivant.
  9. Un récapitulatif montrant vos paramètres apparaît, retenez les deux adresses des serveurs de noms (DNS) de 1&1 inscrit dans la zone : Les serveurs de noms suivants doivent être transmis à votre prestataire actuel.
  10. Ouvrez un nouvelle onglet/fenêtre, et allez sur le manager OVH, connectez-vous.
  11. Sélectionner votre nom de domaine dans la liste.
  12. Dans la zone Accès aux sections, cliquez sur Domaine & DNS.
  13. Dans la zone Nom de domaine, cliquez sur Serveurs DNS.
  14. Les DNS actuelles de votre nom de domaine sont depuis OVH, ils ont une adresse de la forme *****.ovh.net, nous allons donc les modifier, pour cela cliquez sur Modification.
  15. Entrez les serveur de noms présent dans votre récapitulatif 1&1. Dans notre exemple ns61.1and1.fr (type primaire) et ns62.1and1.fr (type secondaire) puis cliquez sur Valider.
  16. Revenez dans le récapitulatif 1&1 et cliquez sur Commander (Si vous effectuez simplement un transfère de DNS, que vous souhaitez simplement utiliser les DNS 1&1 aucun paiement ne vous sera demandé).
  17. Vous recevrez des emails de OVH ("changement de dns") (et de 1&1) pour vous informer du bon déroulement des opérations.

Pour toute question, laissez un commentaire, je vous répondrais dès que possible.

« »
 
 
Made with on a hot august night from an airplane the 19th of March 2017.
http://bit.ly/1II1u5L