3/25/2017

Mon opération laser des yeux (LASIK) sur Nantes

Contexte (~2 mois avant l'opération)

Cela faisait plusieurs années que je réfléchissais à l'opération laser des yeux pour enfin ne plus avoir à porter de lunettes. L'opération me correspondait à la fois par principe et à la fois par besoin réel. Le besoin réel était lié en grande partie aux activités sportives. Qu'il est énervant de ne rien voir sans lunettes ou d'avoir constamment de la buée sur ses lunettes tout cela pour une petite myopie à -1.50 sur chaque oeil !


Comme tout le monde, cela commence par une traditionnelle recherche des retours sur l'opération laser LASIK à Nantes et à ma grande surprise il n'existait que quelques messages sur des forums mais pas un seul retour complet. J'y ai découvert que l'opération laser des yeux via la technique LASIK avait 96% de réussite, les 4% restant concernaient une correction finale non optimale. Enfin le nombre d'aveugles suite à l'opération semblait être incalculable car bien trop faible, rassurant.




Aussi, après l'opération, beaucoup d'amis m'ont fait part de leur intérêt pour LASIK avec le flot de questions associés... Je vais donc décrire ici mon expérience afin que ce billet soit la Single-Source-Of-Truth de tout ce que j'ai à dire sur le sujet. Plutôt que de dupliquer l'information oralement pour chaque interlocuteur, autant leur indiquer ce billet avant de répondre à leurs questions !

Il y a deux offres sur Nantes : une privée (par le Dr. Mehel à la clinique Sourdille) et une publique (au CHU de Nantes). Ayant l'habitude d'aller au centre d'ophtalmologie des Hauts Pavés avec le Dr. Mehel depuis des années j'ai donc pris un rendez-vous là-bas.

Premier rendez-vous (31 Jan. 2017, ~1 mois avant l'opération)

Le premier rendez-vous permet de valider si la vue est stable. Dans mon cas, entre le dernier checkpoint de 2015 et ce rendez-vous de 2017 ma vue était stabilisée je pouvais donc accéder à l'opération. Lors de ce point, on m'a dit que si l'opération était réalisée le vendredi, je pourrais reprendre le travail dès le lundi. On m'a aussi informé que les deux yeux seraient opérés en même temps, sans anesthésie générale (donc ouvert consciemment) en fixant un point précis, sans bouger, par laser, tour à tour.

Le devis, les tarifs

En sortant du rendez-vous, j'ai donc eu un devis qui s'élevait à 2 770€. Cela représente effectivement un coût mais c'est un investissement pour soi. Sur ces 2 770€, la mutuelle de mon entreprise en couvrait plus de 43% (soit 1 200€) ce qui n'est pas négligeable.


Une fois le devis validé et la date de l'opération déterminée, deux chèques sont à faire, le premier au Dr. Mehel (2 014€) et le second pour la clinique Sourdille (756€). Vous recevez aussi une ordonnance pour un anxiolytique (Lexomil) afin d'être relaxé avant l'opération ainsi que de la documentation supplémentaire.

J'en profite pour préciser qu'une amie directrice d'hôpital m'a bien affirmée plusieurs fois que le fait de payer plus cher dans le privé pour ce type d'opération n'apportait pas plus de soin que le public et qu'il s'agissait avant tout d'un biais, d'une vue de l'esprit. A chacun de se faire son opinion.

Astuce utile avant l'opération (-5 jours)

J'avais pris soin de faire changer les verres adaptés à ma vue sur mes lunettes de soleil par les verres d'origine avant l'opération. Vous comprendrez plus tard en quoi c'était très utile.

Opération (3 Mar. 2017, jour J)

Le jour même, bien entendu, venez accompagné. Mon opération était à 15h et j'ai donc pris 1/4 de Lexomil 2h avant (aucun effet ressenti ni visible depuis l'extérieur, grande déception).

Arrivé à la clinique Sourdille, j'ai pu croiser des patients sortant de l'opération, des coques en plastique scotchées sur les yeux. Comme pour le centre d'ophtalmologie, il y a là une organisation du travail exceptionnelle — si seulement il en était de même pour d'autres secteurs... — où la prise en charge est courte et efficace.

On m'appelle, je rentre dans la salle de préparation, on me met une calotte sur la tête, sur les chaussures et une blouse. Puis commencent les gouttes dans les yeux, beaucoup de gouttes. C'est à la fois — de ce que j'ai compris — pour nettoyer et aussi pour anesthésier localement. Enfin on vous badigeonne les paupières supérieures pour désinfecter. Et encore des gouttes, et des gouttes et des gouttes.

Vous apprenez que vous aurez des coques en plastique sur les yeux vous aussi en sortant de l'opération et qu'il faudra les garder jusqu'au lendemain matin, puis les porter chaque nuit pendant 10 jours afin de ne pas vous frotter les yeux la nuit par inadvertance. Pas de sport pendant au moins 1 semaine voir 3 semaines, pas de natation avant 3 semaines pour ne pas risquer une infection. Enfin on vous rappel qu'il ne faudra surtout pas vous frotter les yeux afin de les laisser se cicatriser.

En face de vous, la porte — massive — du bloc opératoire, avec un signe jaune et noir "danger laser". La porte s'ouvre, le patient précédent sort avec deux grosses coques en plastique scotchées sur les yeux et un chirurgien assistant vient vous chercher et c'est à votre tour et vous demande de vous allonger sur le siège présent au milieu de la pièce.

Dans ce qui va suivre, je vais vous partager la manière dont je l'ai vécu, ce que j'ai ressenti, avec mes propres mots. Si des chirurgiens passent par là, je m'excuse d'avance des grandes simplifications et approximations !

Je reprends, la première étape pour le Dr Mehel a donc consisté à me mettre des sortes de demi-sphère en plastique (approximations, remember ?) directement sur les yeux. Il fallait ouvrir les yeux pour que le chirurgien puisse les "encapsuler". Mais on ne touche pas à mes yeux comme ça et malgré mes efforts, impossible de les garder ouvert.

Il est donc passé au plan B, les fameux écarteurs que l'on connaît si bien depuis Orange Mécanique ! Je suis sûr que si vous réfléchissez à faire cette opération, vous avez repensé à cette fameuse scène du film.


Figurez-vous qu'outre la désagréable sensation au début, ce n'était pas tellement douloureux, ça pique un peu mais ce n'est pas du tout insupportable. Il a pu placer les deux "demi-sphères", il y a une impression de brûlure au début mais c'est assez court. Après cela, je n'avais pas l'impression de pouvoir bouger mes yeux (ni eu l'envie de le faire), je me souviens que mon oeil droit était aveugle mais ce n'était pas problématique apparemment.

Le boîtier du laser est ensuite descendu sur mon oeil droit, il touche physiquement l'oeil au point même que ma tête était plus enfoncée encore dans l'appui-tête. La sensation est bizarre mais l'étape est indolore. Puis le laser a fait son office sans que je ne ressente quoi que ce soit.

Ensuite ce fut l'oeil gauche, et là j'ai vu ce qu'il se passait. Si je devais le décrire, je voyais à travers la lentille du laser comme une section de fibre optique, avec plusieurs constellations rouges et une seule constellation verte. J'ai donc observé la partie verte, sans rien sentir, encore une fois.

L'étape du laser n'a pas durée plus d'une minute au total.

Pour la dernière étape, je vais simplement la décrire comme je l'ai vécu. Imaginez un paludier dans les marais salant avec un grand balai en bois. Eh bien j'avais l'impression que le marais étant mon oeil que je voyais depuis sous l'eau, observant ce "balai" récupérer de l'eau sur la surface... ou devrais-je dire dans mon oeil. Il n'y avait rien de désagréable, aucune sensation, simplement une sorte de balai qui passait devant mes yeux.

Enfin après avoir enlevé les "demi-sphères" et les écarteurs, on m'a scotché les fameuses coques de protection sur les yeux et je pouvais sortir de la salle d'opération. Je voyais flou mais je pouvais m'orienter.

Vous sortez ensuite de la salle de préparation avec une enveloppe contenant vos anciennes lunettes, une ordonnance et de la documentation supplémentaire.

Post-opération (+1 heure après l'opération)

Surtout, demandez à la personne qui vous accompagne d'aller chercher le plus rapidement possible les médicaments à la pharmacie. L'ordonnance contient des gouttes à prendre matin, midi et soir, du dafalgan 1G à prendre pendant ~3 jours et d'autres gouttes encore en cas d'irritation. L'erreur que nous avons fait a été de conduire pendant 1h-1h30 de route (aahhhh ces bouchons du vendredi soir à Nantes !) avant d'aller à la pharmacie. En 1h30, l'anesthésie à le temps de diminuer et vous commencez à sentir une vive douleur puis à vous tortiller sans rien pouvoir faire. A chaque fois que j'ouvrais les yeux, c'était comme un torrent de liquide qui en sortait sans que je ne puisse rien y faire, c'est extrêmement désagréable.

Une fois arrivé, direction une chambre dans le noir, goutte et Doliprane 1G. Le temps que les médicaments fassent effet. La douleur était tout de même extrêmement vive et ce n'était clairement pas un des meilleurs moment de ma vie mais vers 20h cela allait déjà mieux, j'ai sauté un repas car tout simplement dans l'incapacité de me déplacer et surtout d'ouvrir à nouveaux les yeux. Les médicaments ont été très efficace, une fois endormi la nuit est passée d'un trait et est venu ensuite le doux moment du réveil.

Là l'expérience est tout simplement incroyable. Vous n'avez plus mal, vous ouvrez les yeux et découvrez que vous voyez parfaitement sans lunette. Quelle joie !


Mais la réalité va vite vous rattraper car l'exposition à la lumière et aux écrans est très vite insoutenable, vous passerez donc la journée avec des lunettes de soleil... d'où l'intérêt d'avoir anticipé le changement en amont. J'ai passé plusieurs jours avec des lunettes de soleil, les halos de lumière sont parfois trop fort et génèrent des maux de tête ; les lunettes de soleil réduisent considérablement le désagrément.

Dès le samedi matin j'étais en mesure de traiter quelques emails et d'assurer un suivi de Redsmin et Image-Charts (avec beaucoup de pauses) sur 1h30.

Ensuite le programme des 3 semaines suivantes est simple : pas de sport, pas d'exposition forte au soleil, les coques de protection chaque nuit pendant 10 nuits, des gouttes 3 fois par jour et d'autres gouttes pour les irritations.

Dernier point : en regardant de plus près mes yeux dans le miroir, j'ai compris que chaque oeil avait eu deux incisions, une en haut (invisible car située sous la paupière supérieure) et une en bas cachée par la paupière inférieure, sauf pour mon oeil gauche pour une raison que j'ignore.

Rendez-vous post-opération (+3 semaines après l'opération)

Le checkpoint habituel au centre d'ophtalmologie, une cartographie de l'oeil et enfin une conclusion par le Dr. Mehel : “10/10 à chaque oeil et cela va encore s'améliorer dans les prochains jours”. A partir de ce moment, je dois l'avouer, on se sent bien.


Ce rendez-vous a coûté 56€. Il n'y en a pas d'autre à prendre avant 3 ans, sauf en cas de problème. Je peux dès à présent recommencer toutes mes activités habituelles (natation, menuiserie, ...) et cela sans aucune limitation.

Conclusion (+3,1 semaines après l'opération)

Au moment où j'écris ces lignes, il m'arrive encore parfois de voir flou de près et c'est tout à fait normal, il faut encore que l'oeil cicatrise et que le cerveau s'habitue à faire le travail qui était assuré auparavant par la correction des lunettes. La conduite de nuit reste désagréable à cause des halos toujours présents mais cela devrait s'estomper avec le temps. Enfin il faut de temps en temps mettre des gouttes pour atténuer l'irritation.

Outre les quelques points négatifs précédents, après 3 semaines de post-opération, la vie est à nouveau "normale" et je redécouvre chaque jour les avantages de la vie sans lunettes !

J'espère que cet article aura répondu à bon nombre de vos questions, sinon, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

3/08/2017

How to issue and renew Let's Encrypt certificates with OVH DNS API

Acme.sh

First thing first, download and install acme.sh.


Create OVH Application

Open https://eu.api.ovh.com/createApp/.


How to issue a Let's Encrypt free SSL certificate

# application key
export OVH_AK="APPLICATION_KEY"
# application secret
export OVH_AS="APPLICATION_SECRET"

acme.sh --issue -d mydomain.net -d sub1.mydomain.net -d sub2.mydomain.net --dns dns_ovh

If you run this command for the first time you will have to authenticate.


How to renew a Let's Encrypt free SSL certificate

# application key
export OVH_AK="APPLICATION_KEY"
# application secret
export OVH_AS="APPLICATION_SECRET"

acme.sh --renew -d mydomain.net -d sub1.mydomain.net -d sub2.mydomain.net --dns dns_ovh

What to do in case of INVALID_CREDENTIALS or invalid domain error

If you have this error:

[Wed Mar  8 12:28:08 CET 2017] invalid domain
[Wed Mar  8 12:28:08 CET 2017] Error add txt for domain:_acme-challenge.mydomain.net

Or this error:

[Wed Mar  8 12:28:08 CET 2017] INVALID_CREDENTIALS

I had these issues because I manage multiple domains over multiple OVH account and acme.sh currently does not handle this.

To resolve these issues, edit and remove everything related to the OVH API (OVH_AK and OVH_AS) in the file below:

nano ~/.acme.sh/account.conf

Other issues

Try to follow the guide.

« »
 
 
Made with on a hot august night from an airplane the 19th of March 2017.
http://bit.ly/1II1u5L